Le Surface Studio de Microsoft : notre test complet

test-surface-studio-microsoft

La gamme Surface de Microsoft accueille un nouveau-venu : le Surface Studio. Ce PC de travail tactile rejoint donc les Surface et Surface Pro de l’entreprise et se propose comme une solution tout-en-un très pratique. Il s’agit d’un poste de travail doté d’un affichage de 28 pouces pour un écran tactile d’une épaisseur de seulement 12,5 mm. Plus mince que tous les autres Surface de Microsoft, le Surface Studio est disponible en quantité limitée sur le marché depuis décembre 2016. Visitez le site de Microsoft pour en savoir plus.

Le Surface Studio

Le Surface Studio est un tout-en-un composé d’un écran tactile LCD de 28 pouces d’une épaisseur de 12,5 mm. Il offre une définition de quelques 13,5 millions de pixels, soit 63% de plus que l’affichage d’un téléviseur 4K. Surface Studio présente un ratio de 3 :2 et une densité de 192 ppp. Il est entièrement compatible avec le TrueColor, l’espace de couleur étendue DCI-P3. Il est d’ailleurs tout à fait possible de rabattre l’écran sur son pied jusqu’à obtenir un angle de 20°.

L’essentiel des composantes informatiques du Surface Studio se trouve par ailleurs au niveau de son pied. On retrouve ainsi un processeur graphique NVIDIA GTX 980M, idéal pour un auteur-créateur et moins pratique pour un gamer.

Côté connectivité, le Surface Studio embarque un port audio analogique, un Mini DisplayPort, un lecteur carte SD, quatre ports USB 3.0 et un port Ethernet. Il se dote également d’un microphone intégré et des haut-parleurs.

Surface Dial et Surface Studio

Compatible avec différents types de périphérique dont notamment le Surface Pen, le Surface Studio supporte également le nouvel accessoire baptisé Surface Dial. Celui-ci représente un cadran à disposer sur l’écran de manière totalement libre et qui permet à l’utilisateur d’ajuster quelques paramètres selon l’application utilisée. Elle embarque aussi la réponse haptique permettant à l’utilisateur d’obtenir une réponse par vibration au moment de tourner le Surface Dial, comme avec un vrai cadran physique.

L’accessoire Dial se présente comme un bouton qui vient se placer sur le bureau ou sur l’écran. Lorsque l’utilisateur tourne l’écran du Surface Studio, il peut librement naviguer dans les galeries, faire un zoom sur une image ou revoir une vidéo en boucle. Associé au Surface Pen, le Dial permet à l’utilisateur d’éveiller tous ses talents de créateur. Il a ainsi la possibilité de choisir une couleur ou d’appliquer un dégradé.

A noter que Surface Studio accueille aussi sans problème la nouvelle mise à jour de Windows 10. On espère juste qu’il sera compatible avec nos jeux préférés, comme Yakuza 0 qu’on a adoré, plus d’infos sur le jeu ici.

Prix et déclinaisons

Le PC tout-en-un Surface Studio est disponible à la vente pour le prix de 2 990$ en entrée de gamme avec un processeur Intel Core i5, 8Go de RAM, 1 To de stockage et 2Go de mémoire vidéo. Le modèle milieu de gamme est proposé à 3 4999$ avec un processeur i7 et 16Go de mémoire vive. La troisième version du Surface Studio et aussi le modèle le plus cher du marché se compose d’un processeur i7, 32Go de mémoire vive, 2 To de disque dur et 4Go de mémoire GPU. Le tout pour la coquette somme de 4 199$.

microsoft-surface-studio-test